Gâteau à la farine (semoule) de maïs, yaourt et copeaux de chocolat noir

Publié par Silvia. Publié dans Recettes/Gâteaux

Gâteau à la semoule de maïs
Depuis quelque temps je fais ce gâteau pour le petit déjeuner de la famille, mais je n'ai jamais réussi à le publier ici car il disparaît toujours avant que j'arrive à le prendre en photo.
Aujourd'hui je me suis réveillée avant tout le monde et j'ai réussi à le préparer vite fait (il est plutôt rapide à faire) et à le prendre (enfin!) en photo, dès sa sortie du four, pour le partager avec vous.
La particularité de ce gâteau est la présence de la farine semoule de maïs. Elle lui donne un brin croustillant, qui rend insolite sa belle (et bonne) texture moelleuse : c'est sympa à croquer!
Lorsque je rédigeais la recette pour la publier dans ce billet, au moment d'indiquer le type de farine que j'ai utilisé dans les ingrédients, une question m'est venue à l'esprit et, par hasard, m'a fait découvrir qu'il y a une petite différence d'expression entre l'italien et le français, quand on parle de: farine ou semoule de maïs?
Je vais vous raconter, en faisant un pas en arrière.
Il y a un an, pendant mes vacances d'été au Trentin-Haut-Adige, j'ai découvert que le village de Storo est fameux pour sa production d'une excellente farine de maïs de renom, connue aussi comme « l'or de Storo » («l'oro di Storo », en italien ça rime ;-) avec laquelle on fait une excellente polenta et d'autres préparations.
Face à cette carte de visite, qu'aurez-vous fait à ma place de gourmande/curieuse?
Et bien moi, sans hésiter, j'ai chargé ma valise de paquets de cette farine pour la ramener (.... J'ai comme une petite idée que vous aurez fait comme moi, n'es-ce pas? ;-) tant que j'en ai encore un demi-paquet.
J'avoue de ne pas avoir trop eu le temps cette année de me mettre à préparer la polenta  avec la farine de maïs de Storo, j'ai trouvé beaucoup plus rapide pratique de l'utiliser pour préparer ce bon gâteau, dont la texture, comme je disais plus haut, est vraiment intéressante grâce à ce léger croustillant.
Pour venir à la question posée plus haut (farine ou semoule de maïs?), ma farine de Storo est granuleuse et sur l'étiquette du paquet il y a écrit « farina integrale di maïs » (« farine complète de maïs » en italien).
Comme je fait souvent, avant de faire une traduction littérale de cette étiquette pour l'indiquer dans les ingrédients de la recette ci-dessous, j'ai vérifié sur Internet si en français ça se dit comme en italien ou pas (et viceversa, je me pose souvent cette question quand je rédige mes billets ;-). et bien si vous tapez sur Google « farine intégrale de maïs » ou « farine complète de maïs » il y a des pages relatives à la farine de blé qui ressortent, mais rien au sujet de la farine de maïs:
d'où mon soupçon, que « uhm.. alors en français ça ne doit pas se dire comme ça ».... j'ai alors tapé « farine de maïs » sur Google images et ce qu'il ressort oui, c'est bien de la farine de maïs mais très fine par rapport à la mienne qui est granuleuse...
J'ai eu alors l'idée de taper « semoule de maïs » et alors là..... j'ai eu une illumination, car l'image de la semoule de maïs rassemble beaucoup plus a ma « farina integrale » de maïs. De là j'ai poursuivi mes recherches et je me suis rendue compte que:
- en français on appel « semoule » de maïs celle pour préparer la polenta et « farine » la poudre pour d'autres préparations.
Techniquement, il s'agit dans le deux cas de farine de maïs, sauf que la première est moulue moins finement de la deuxième : au toucher et à la vue, la semoule est granuleuse, alors que la farine est une poudre (qui n'a rien à voir avec la Maizena, qui est de l'amidon de maïs). Cliquez ici pour une explication synthétique trouvée sur le Net.
- en italien, on utilise le mot « semoule » (« semola ») pour indiquer celle de blé, mais pas pour celle de mais, qui est appelée « farine » (« farina »).
Pour le maïs donc, en italien on parle seulement de farine, que ce soit pour la polenta ou en poudre. On peut spécifier « farina per polenta » (farine pour la polenta) mais on ne dit pas « semola per la polenta » (semoule pour polenta). On peut  aussi spécifier  « farina intégrale » (farine intégrale) de maïs pour indiquer celle moulue plus grossièrement (donc plus granuleuse) comme c'est le cas de mon paquet de farine de Storo.
Heureusement dans le placard de ma cuisine j'ai aussi un paquet de farine de maïs et un paquet de semoule de maïs achetés tous les deux en France (dans un magasin Bio).
Alors, tout suite après ces illuminations linguistiques Googlesques, j'ai vérifié avec mes yeux et mon pouce/index: j'ai fait glisser les trois types de farine et le verdict est le suivant:
la farine de maïs achetée en France est une poudre fine que je n'ai pas utilisé dans mon gâteau, la farine de maïs ramenée de Storo est granuleuse (et je l'ai utilisé dans mon gâteau) et la semoule de maïs achetée elle aussi en France, est granuleuse comme la farine de Storo (un peu moins, car cette dernière est complète, mais il lui rassemble beaucoup).
En conclusion (après la vérif vue/toucher): quand mon paquet de farine de Storo se terminera, je referai sans doute mon gâteau avec de la semoule de maïs, pas avec de la farine de maïs... donc.. j'ai bien utilisé de la semoule de maïs (sans le savoirs ;-), et c'est cela que je vais indiquer dans les ingrédients de la recette ci-dessous.
Ah, une dernière chose: la farina de maïs moulue en poudre très fine, en italien s'appelle « fioretto » au cas où vous trouvez ce mot dans les bouquins/sites de recettes en italien...
Voilà! ....C'est marrant – même si j'habite en France depuis bientôt 9 ans - combien de nuances je continue à découvrir entre nos deux langues. J'ai écris beaucoup dans ce billet, mais je pense que ça peut aider les italiens qui font les courses en France et les français qui font les courses en Italie :-)
Une dernière curiosité avant la recette: dans les photos ci-dessous l'ancien moulin de Storo où l'on produisait la farine de maïs. Son secret était (est c'est toujours) de faire sécher les épis aux vents des montagnes qui entourent le village, avant d'être moulue lentement, pour en préserver les principes nutritionnels.
Moulin à maïs de Storo - Italie - vue 2
Ce moulin n'est plus actif, mais il y a encore des épis à sécher...

Epis de maïs à sécher aux vents de montagne..
Les épis de maïs sèchent aux vents des montagnes...

Moulin à maïs de Storo - Italie
Et voilà (photo ci-dessous) la farine issue du paquet que j'ai ramené de Storo:
Farine (semoule) de maïs de Storo - Italie
Et maintenant, passons à la recette du Gâteau à la farine semoule de maïs, yaourt et copeaux de chocolat noir.
Bonne dégustation!
Tranche de gâteau à la semoule de maïs

Gâteau à la farine semoule de maïs, yaourt et copeaux de chocolat

INGREDIENTS
80 g de semoule de maïs
160 g de farine de blé T45
1 sachet de poudre à lever (j'en utilise une sans phosphate, achetée dans un magasin Bio)
240 g de sucre blond de canne
2 œufs
2 pots de yaourt (220 g)
1 citron (zeste)
140 g de beurre demi-sel
100 g d'huile d'olive extra-vierge (pour mettre moins de beurre, j'en ai remplacé une partie avec l'huile d'olive qui va très bien)
50 g de chocolat noir (tablette pâtisserie 85% cacao)
Beurre et chapelure pour le moule
Sucre glace pour la finition
PREPARATION
Préchauffez le four à 170° (chaleur tournante). Beurrez un moule à manque (22 cm de diamètre – ou un moule à cake) ajoutez le la chapelure en bougeant le moule a ce qu'elle adhère sur toute sa surface. Retournez le moule pour éliminer la chapelure en trop, réservez le moule.
Mélangez les deux farines dans un saladier. Mettez le sucre dans un autre saladier, ajoutez les œufs et mélangez avec un fouet. Ajoutez le yaourt et le zeste de citron et mélangez. Versez la poudre à lever dans les farines et mélangez. Ensuite, versez peu à peu le mélange de farines dans le mélange œufs/sucre/yaourt/zeste et mélangez bien jusqu'à obtenir une pâte lisse. Faites fondre le beurre au microonde et faites-le tiédir. Entre temps hachez grossièrement le chocolat. Ajoutez le beurre fondu et l'huile à la pâte et mélangez bien pour les incorporer. Terminez avec les copeaux de chocolat, mélangez. Versez la pâte dans le moule, enfournez et faite cuire le gâteau 40 minutes.
Une fois hors du four, faites tiédir le gâteau quelque minute, puis démoulez-le sur une grille et faites-le refroidir avant de le déguster. Saupoudrez-le de sucre glace.
VARIANTES
Avec du zeste d'orange au lieu du zeste de citron. Avec des fruits/fruits secs au lieu des copeaux de chocolat.
SUGGESTIONS
Pour d'autres gâteau à la farine (pas à la semoule) de maïs, j'ai trouvé celui de Cléa et celui de Joëlle, à essayer (..peut-être aussi en version semoule? ;-))

Imprimer