Salento: lu sole, lu mare, lu vento (Salento: le soleil, la mer, le vent...)

Fleurs à la mer
Me voilà de retour des vacances!
J'ai passé deux semaine au Salento, dans le talon de la botte d'Italie. Pendant mon séjour, je n'ai fait rien d'autre que de profiter de cet endroit si fascinant, hors du temps, perdu au fond de ma péninsule et si riche en couleurs, en saveurs, en sensations...
Comme le dicton du titre le récit, le Salento est caractérisé par « lu sole, lu mare, lu vento » (un soleil omniprésent - avec des pointes de chaleur jusqu'à 40°!! -  une mer digne des Caraïbes et du vent chaud, plaisant). En plus, j'ai particulièrement apprécié ses oliviers séculiers à perte de vue, ses murs à sec, ses silences, son tourisme pas de masse et sa cuisine (bien sur ;-) rurale, simple, faite avec les produits de la terre, riche d'histoire... bref, tout ce que j'aime! Tant que j'ai acheté deux livres de cuisine du Salento, auxquels je m'inspirerai les jours qui viennent, pour partager avec vous quelque plat typique dégusté et aimé pendant  ma vacance. Entre temps, voici mon regard sur le Salento.
Champs et murs à sec typiques
La paille, les murs à sec, les oliviers....

Torre Miggiano
Torre miggiano avec sa mer cristalline...

Acquaviva
.... et l'anse de Acquaviva

Le port de Santa Cesarea
Santa Cesarea Terme: le port...

Figues de Barbarie
Le figuier de Barbarie: n'ayant pas besoin de soins particuliers, ni d'eau, c'est une plante typique des endroits très chauds comme le Salento. On en vois un peu partout, face aux murs à sec, dans les champs...

Balcons typiques
Des balcon typiques...

Ce qui me fascine du Salento et du Sud d'Italie en général, c'est que tout est froissé, fendillé. Le signes du temps et des intempéries sont bien visibles, ils ne sont pas recouverts de modernité. Ils racontent une histoire ancienne mais sans donner l'impression de quelque chose de vieux. Au contraire, ils communiquent leur passé glorieux, toujours présent, toujours fascinant....
Maisons typiques
Maisons d'Alessano, Otranto et Nardo'.

Rouelles
Ruelles de Nardo' et Alessano (celui au milieu de la petite ruelle déserte en bas à gauche c'est un petit chien heureux qui se fait de câlins en se frottant au sol).

Trani
Églises à Trani (dans la photo de droite la fameuse cathédrale qui se trouve au bord de la mer).

Chalutiers
Chalutiers au port de Trani...

Murs à sec
Murs et portail à sec aux alentours d'Alessano ...

Otranto
Otranto

Détails
Détails de Lecce, Trani et Nardo'

Gargouilles
Gargouilles salentines....

Les Masserie sont un autre des signes caractéristiques du Salento. Il s'agit d'anciennes fermes fortifiés et éparpillées sur tout le territoire. A nos jours, certains fonctionnent encore comme fermes et d'autres ont étés réaménagées en gîtes ou  en hôtels, pour le bonheur de ceux qui aiment un tourisme rurale.
Masseria
Masserie typique...

Détails de Masserie
Le Salento est situé face à la Grèce, on en sent beaucoup l'influence: dans l'architecture, dans certains plats, dans le dialecte...
Otranto
Détails de Otranto

Otranto et Lecce
ça fait penser à la Grèce..

Une autres des caractéristiques de cette terre est sa danse traditionnelle: la « pizzica ». C'est une danse très ancienne, rythmée par le « tamburello » typique. Son nom veut dire « piqure » (pizzico) comme à signifier qu'on a été mordu par une tarentule. Après une période où elle étais considérée dépassée, cette danse a été récupérée (il y a une vingtaine d'années je pense) par des groupes de musique locaux et elle est redevenue à nouveau d'actualité. Surtout en été, un peu partout en Salento on organise de spectacles et même de stages de « pizzica ».
Pizzica et tamburelli
Stage de Pizzica et les tambours typiques...

Les oliviers: il y en a des milliers, partout, plantés dans la terre rouge... je regret de ne pas en avoir pris en photo plus, quand je les contemplais par la vitre de la voiture, pendant des kilométrés et des kilomètres, mais déjà les deux exemplaires aux troncs bizarres dans les photos ci-dessous en sont un exemple. Cela va de soi que grâce à tous ces oliviers, l'huile extra vierge d'olive est l'un des produits typiques de cette région.
Oliviers
Oliviers millénaires aux alentours d'Alessano....

Produits de la terre
Détails de la nature luxuriante....

Le vin aussi fait partie des produits typiques de cette région. Les cépages sont autochtones et ils donnent d'excellents vins comme par exemple le Bianco d'Alessano (vin blanc) ou le Negroamaro (vin rouge).
Les frise (ou friseddhre en dialecte local) sont des demi pains ronds (au blé ou à l'orge) séchés au four, très durs, qui se conservent pendant des mois (leurs origine est très ancienne. Il paraît qu'elles soient arrivés en Salento grâce aux navigateurs grecques qui les utilisaient comme galettes). Pour les déguster, ils suffit de les imbiber d'eau et la magie s'opère: les frise deviennent tendres (tout en gardant leur croquant) et se dégustent avec un filet de bon huile d'olive, du sel et des tomates concassées. Ce plat s'appel « Panzanella » ou « Acquasale »: c'est délicieux! 
Frise et tomates S. Marzano
Frise et tomates: deux produits « phare » du Salento....

Dans le gîte familial où j'ai séjourné, en plus des tomates il y avais tout un champs de légumes certifiés Bio (pour mon plus grand plaisir ;-) cultivé par Zio Uccio (l'oncle Uccio) que chaque matin nous donnait des tomates S. Marzano (dans la photo ci-dessus), des figues, des prunes.... en plus on avait le droit d'aller chercher dans le champs d'autres légumes, selon nos envies. Besoins d'une salade? Il n'y avait qu'à aller dans le champ avec son couteau, choisir sa salade, la couper, la rincer et la déguster, toute croquante et savoureuse. Je remercie encore Zio Uccio et toute la famille Russo pour leur gentillesse!
Quant aux tomates, la plus part des familles a un champs ou en cultiver et ils tiennent à faire déguster leurs tomates aux touristes (comme nous). Dans notre cas, une compétition c'est entamé entre les tomates S. Marzano de Zio Uccio, et ceux cultivés par la famille de Duilio (salarié dans le gîte) lequel, tout fier de ses tomates, nous en donnait des tonnes. Les deux types de tomates étaient très, très bons. Ils sentaient le soleil, nous n'aurions pas pu élire un seul gagnant.  Les deux types de tomates sont  donc arrivés à égalité dans cette compétition amicale et... qu'est qu'on à surtout mangé pendant la vacance? ..Des tomates, bien sur :-)
Tigroue
Tigroue le chat qui raffole du melon...

Voici (photo ci-dessus) Tigrou(e) la chatte sauvage que nous avons adopté en l'attirant à force de fromage caciotta,  du poisson, des cotolettes, de jambon et de melon :-) Si j'étais en voiture je l'aurais ramenée à Paris. Le voyage en avion nous à compliqué cette tache, et elle désormais confiée aux soins de la famille Russo (les propriétaires du gîte).
Silvia's eye
Click, click, click....

Je vous souhaite un très bon week-end et je vous donne rendez-vous à très bientôt avec des recettes de cuisine du Salento!
PS
Si vous voulez en avoir une idée de l'atmosphère du Salento, j'ai trouvé cette vidéo (clique) de la danse « pizzica ». Bonne vision :-)

Publié dans Voyages

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (26)

Charger les commentaires précédents

Archives

Le site partenaire:

Qui est en ligne

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle