Eataly!

Image

Lors de mon dernier passage à Turin pour les fêtes de fin d'année, je n'ai pas voulu manquer l'occasion de faire ma première visite à Eataly, le « plus grand marché d'oenogastronomie européen, où acheter, manger et étudier produits et boissons d'haute qualité », comme le récite la présentation de leur site. Eataly a ouvert il y a un an et il a été tout de suite un grand succès.
Je connaissais le projet, qui me semblait très intéressant vu ses propositions « équitables ». Vous trouvez de suite ce projet en grandes lignes et mes premiers impressions (en images et texte).

Le projet (pour en savoir plus le site de Eataly est en italien ou en anglais).

 

Avec l'idée que « l'union fait la force » Eataly a réuni des petits producteurs/artisans « haut de gamme » et en réduisant la chêne de distribution de produits arrive à proposer le « haute de gamme » a des prix plus accessibles. Le producteurs proposent leurs produits directement au distributeur final (Eataly) en sautant les fournisseurs intermédiaires. Le consultant stratégique et contrôleur qualité est l'association Slow Food, dont la philosophie de base est que « un aliment doit être bon du point de vue organoleptique, durable du point de vue écologique et correct du point de vue social ».
En connaissant les propos du projet Eataly j'étais donc très curieuse de voir en concret à quoi cela ça ressemblait.
Et bien, voilà ce que j'ai vu lors de cette première visite.

Image
Rez-de-chaussée
U
ne bibliothèque culinaire où se perdre à consulter gratuitement les différents volumes, plus des ordinateurs pour naviguer.
Après, une fois avoir pris son caddie, on commence à se balader dans les différents rayons qui sont organisés comme un supermarché de luxe (style Bon Marché/grande épicerie de Paris ou La Fayette Gourmet). Il y à le rayon fruits et légumes frais,

ImageImage

celui des viandes (rigoureusement originaires du Piémont, race « La Granda »), les poissons frais,


Image

un impressionnant (dans le bon sens du terme) rayon de fromages et de charcuterie avec les meilleurs produits italiens et du monde (les fromages français y sont aussi représentés).

Image
Un secteur d'outils de cuisine (..ou je me suis un petit peu lâchée). Des pâtes fraîche réalisées sur place, un secteur dédie aux pizzas et fougasses ainsi qu'un secteur dédié au chocolat, représenté par les meilleurs chocolatiers du Piémont. Des nombreuses produits « secs » (thon, huiles, gourmandises de tous genre et les très renommées pâtes sèche de Gragnano).

Image
Image

Mais en plus de la haute qualité des produits en vente, le vrais plus de ce supermarché ce sont les « ristorantini » des petits restaurants – ou mieux, des coins thématiques en accord avec les rayons dans lesquels ils se trouvent – avec cuisine à vue, où l'on peu manger sur place les mêmes produits que l'on peut acheter (..l'eau Lurisia et le pain sont offerts ;-).

Image

Image

Sous-sol
Les « présides » de SlowFood où des produits du terroir rares (et/ou à sauvegarder) sont présentés de façon très pédagogique

Image

et les « cavernes d'Ali Babà » des aimants du vin et de la bière, avec deux grandes espaces entièrement dédiés l'un aux vins et l'autre aux bières.
Dans le premier il y a toute la panoplie des vins italiens (et étrangers), avec toute sort de prix (dans la photo j'ai pris les « inaccessibles à mes poches ;-) plus un wine bar

Image
et dans le deuxième il y a le paradis des bières, avec toute sorte de bières possibles et « bière bar » annexe.

Image

Toujours au sous-sol les caves de conservations, ou fromages et jambons attendent leur maturation. Celle-ci c'est aussi une zone pédagogique.

Image
Image
Image
Image

Toute cette richesse gastronomique est consolidée par le verbe « imparare » (apprendre): des ateliers et formations sur différents thèmes liés au goût et des cours de cuisine sont délivres par des grands chefs.

 
Mes impressions, en conclusion

En général ça ma plu, mais j'ai remarqué les suivants « bémols » ou « points à améliorer » pour rester positifs:

  • un grand panneaux au rayon frais dit  que »manger des produits de saison et si possible locaux est meilleur et coûte mois cher » ...alors comment ça se fait qu'il y avait des fraises et des figues de Barbarie au mois de décembre?

  • les étiquettes des viandes fraîches mentionnent le type de morceau, la date et.. c'est tout. C'est vrais qu'il y a un grand panneau affiché qui dit que les vaches sont Piémontaises et de race « La Grande » mais... cette seule information est-elle suffisent pour des consommateurs avertis comme ceux que l'on imagine sensibles aux projets de Slowfood? D'accord que les viandes sont issues des présides de SlowFood, mais ne serait-il pas nécessaire quelque information de plus? (genre le producteur, le lieu d'élevage/abattage , si la viande et bio, etc.) personnellement, dans un lieu ci attentif à la qualité je m'attendrais à des étiquettes un peu plus exhaustives.

  • en faisant le tour du lieu, il n'y a pas assez d'informations sur le but et la philosophie de base du projet Eataly. Si l'on n'a pas lu le site web (comme un ami qui à fait la visite avec moi) qui donne beaucoup d'informations complémentaires, on cueilli les aspects « marchandes » de Eataly, sans forcement en cueillir la démarche pédagogique/Slowfood/équitable.

  • les prix de certains produits restent quand même élevés, même avec l'effort de réduction de la chêne distributive.

Les points positifs:

  • le lieu est très agréable, on peu y passer une demi journée à dénicher et déguster des produits d'haute gamme;

  • il valorise les produits et le savoir faire italiens;

  • il a crée des emplois qui manquaient;

  • il donne élan et valorise les petits producteurs;

  • le coté pédagogique est un plus non négligeable par rapport le simple (et respectable ;-) coté épicurien.

...Une chose est sure: l'endroit mérite une deuxième visite de plus!!

Image

Eataly Turin
Via Nizza, 230 int. 14
Turin Lingotto
Tel. 011/19506811
Ouvert tous les jours de 10 à 22.30 heures

Publié dans Reportages

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (7)

  • Ton reportages est très bien fait et tes bémols sont intéressants... ce serait bien qu'Eataly lise ton point de vue... ils pourraient en tirer des conclusions intéressantes.

    Raccouci URL:
  • J'ai encore parfois du mal à faire la part chez Slow Food entre l'épicurisme pour "riches" et l'engagement politique, que j'ai pourtant perçu lors d'une conférence récente de Carlo Petrini. <br />Ton reportage me donne la même impression : une cohérence difficile à trouver mais de tentative très intéressante et ambitieuse.<br />La question que je me pose par exemple lorsque je te lis, c'est : peut-on acheter sa nourriture à un prix abordable dans ce centre commercial d'un nouveau genre, ou bien est-il réservé à une expérience gastronomique ludique et d'un jour ?

    Raccouci URL:
  • Anne ha ragione, ma ritengo che queste iniziative siano proposte di punta che indicano vie da seguire e da trasformare in abitudini diffuse. Naturalmente per farlo occorrono gli sforzi congiunti della politica, della grande distribuzione, dei media.

    Raccouci URL:
  • @Anne: tu as cueilli le fond des impressions que j'ai eu. Je me suis associée à Slow Food il y a presque un an, car j'en partage la philosophie de base et les engagements, cependant moi aussi j'ai bien du mal à faire la part entre le deux aspects que tu as évoqué (...je n'ai pas encore eu non plus l'occasion de suivre une conférence de Carlo Petrini).<br />@Mamina ..si les gens d'Eataly passeront par là... ;-)

    Raccouci URL:
  • J'aimerais beaucoup passer quand j'aurai l'occasion de me rendre à Turin et j'apprends avec bonheur que cette initiative après une année d'ouverture est un succès. <br />Slowfood, parfois, me rappelle un peu Attac. Un discours extrêmement séduisant mais en réalité, une application parfois contradictoire ou compliquée.

    Raccouci URL:
  • Très intéressant ton reportage, çà me donne vraiment envie d'y aller, même si c'est avec l'esprit critique<br />La démarche est intéressante, et j'aimerais bine trouver un centre comme celui-là en France

    Raccouci URL:
  • whaaa, super descriptif. je ne connaissais pas du tout cet aspect de Turin :) bravo à vous pour ce blog que je ne connaissez pas du tout.

    Raccouci URL:

Archives

Le site partenaire:

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle