Galette des rois à la crème d'amandes et zeste d'orange

Galette des rois à la crème d'amandes et zeste d'orange

Bonne année 2013 !! :D
J'espère que vous avez passé des joyeuses fêtes et que la rentrée ne soit pas trop dure...
Quant à moi, je sais, je démarre la nouvelle année avec un peu de retard, mais ces jours-ci, à part la reprise du travail, je me suis dédiée à une partie de la famille italienne, venue passer quelques jours chez nous.
Je n'ai donc pas beaucoup cuisiné, j'ai plutôt fait le guide touristique dans Paris ;-)
Du coté culinaire, à part les bouillons et les salades du genre detox-post-orgie-gourmande-des-fêtes qui ont caractérisé nos derniers repas, je me suis lancée dans la préparation de la galette des rois à la crème d'amande, avec une version de crème très légère en bouche que j'ai parfumé au zeste d'orange :j'ai super envie de la partager avec vous, j'ai adoré !

La Galette des rois je l'ai découverte une fois que je me suis installée ici en France. En Italie on ne la connait pas, étant une tradition typiquement française.
Chez nous le jour de l’épiphanie il y a la Befana, dont je vous avez raconté il y a quelques années ici (clique) qui est une figure folklorique dédié aux enfants et qui représente la fin des fêtes, qui se terminent le 6 janvier.
Nous avons un dicton italien populaire à ce propos qui dit « l'Epifania, tutte le feste porta via » qui veut dire « l'Epiphanie emporte toutes les fêtes ».
Imaginez donc combien la rentrée est triste ! Nous n'avons même pas de gâteau pour cette journée zut ! (...à part les bonbons que la Befana donne aux enfants;-).
Alors imaginez ma joie quand j'ai découvert la fête de la galette ici en France !
J'aime beaucoup cette tradition : partager la galette, en famille ainsi que dans les bureaux, permet de prolonger un peu les fêtes et nous permet de faire une rentrée plus en douceur.
Vu que depuis que j'ai connu la galette j'ai eu l'occasion d'en déguster des magnifiques préparées par des bonnes boulangeries ou par des amis blogueurs, je n'ai pas senti le besoin d'en préparer moi-même. Mais cet an j'ai décidé de m'y mettre enfin, car j'aime tellement ce gâteau (je suis folle de feuilletée) que je veux qu'il fasse partie des recettes du blog :).
En revanche, ce que je n'aime pas trop dans certains galettes c'est la farce trop sucrée et un goût d'amande trop prononcé (surement dû à l'extrait d'amande amère je crois, qu'on trouve dans certaines recettes).
Pour mon premier essai alors, j'ai cherché le souvenir de l'une des meilleures galettes de rois que j'ai pu goûter à présent, avec une farce comme j'aime, afin de m'y baser pour développer la mienne. Et voilà que j'ai choisi la galette de Claude, que j'ai eu la chance de déguster en « vrai » à une rencontre entre blogueurs il y a tout juste un an. J'ai mis mon grain de sel à sa recette en parfumant la farce et le sirop de glaçage avec du zeste d'orange, qui parfume joliment la galette.

Galette des rois à la crème d'amandes et zeste d'orange

 

INGREDIENTS (pour 8 parts)
2 disques de la pâte feuilletée que vous préféré ou, pour en faire maison, je vous invite à suivre la fameuse recette de la pâte feuilletée inversée de Marcotte (clique)
1 fève
1 œuf pour la dorure de la galette
(pour la farce)
100 g de beurre pommade
100 g de sucre glace
150 g d'amandes en poudre
8 g de Maïzena (à défaut, utilisez de la fécule de pomme de terre)
2 œufs
2 cuil. à soupe de rhum ambré
2 oranges bio (pas traité en surface, pour en utiliser le zeste)
(pour le sirop)
50 g de sucre (cristal ou semoule)
5 cl d'eau
le zeste de 1 orange

PREPARATION
La farce : coupez le beurre en morceaux, versez-les dans un saladier et laissez-les ramollir à température ambiante. Ensuite ajoutez-y le sucre glace et le zeste d'orange râpé et mélangez le tout avec un batteur, afin d'obtenir une pommade.

Ingrédiénts galette

Vous voyez ma main dans la photo ci-dessus car là j'ai une petite astuce : quand il fait froid le beurre a du mal a ramollir rapidement. Alors pour faire plus vite je mélange d'abord rapidement les ingrédients à la main (comme pour faire une pâte brisée) afin de chauffer le beurre, et ensuite je fouette le tout avec mon batteur.
Une fois beurre, sucre glace et zeste d'orange mélangés, ajoutez les œufs un par un tout en continuant à fouetter avec votre batteur. Ajoutez ensuite peu à peu les amandes en poudre, la Maïzena et le rhum et continuez à fouetter pour amalgamer le tout.
Couvrez le saladier avec du film alimentaire et faites reposer la crème 30 minutes au réfrigérateur.
La galette : préchauffez le four à 170° (chaleur tournante). Etalez le premier disque de pâte sur la plaque du four, sur du papier sulfurisé. Avec les dents d'une fourchette, faites des trous sur la pâte sur plusieurs endroits (cela favorise la cuisson de la pâte).
Etalez votre crème à l'amande et zeste d'orange sur la pâte sur une épaisseur d'environs deux doigts. N'oubliez pas d’insérer la fève (mieux vers l'un des bords de la farce).
Couvrez la farce avec le deuxième disque de pâte, soudez les deux disques en appuyant délicatement avec vos doigts mais pas trop. Ôtez 1 cm de pâte tout autour en la coupant avec un couteau ou avec une roulette à pâte (cela pour ne pas avoir un bord trop gros de pâte sans farce, voilà pourquoi j'élimine un peu de pâte tout autour de la farce). Battez l'oeuf, puis à l'aide d'un pinceau badigeonnez toute la surface de la galette avec l'oeuf battu.
Ensuite faites des petits entailles tout autour du bord de la galette avec la pointe d'un couteau et, toujours avec le couteau, faites des croisillons sur la galette ou d'autres décorations. Pour mes croisillons j'ai fait selon les conseils de Chef Damien (comme dans cette vidéo-clique).

Dorure galette avant cuisson

Pour avoir une cuisson uniforme de la galette il faut pratiquer une ou plusieurs cheminées. On peu donc en faire une au centre ou plusieurs plus petits avec la pinte du couteau, au milieu des losanges. J'ai choisi cette dernière option, toujours en regardant la vidéo de notre super Chef.
Toujours à propos de la cuisson, Mercotte, Chef Damien et beaucoup d'autres conseillent de ne pas cuire la galette à 200° et plus comme on le voit souvent sur les recettes, car on risque que la pâte soit cramée à l’extérieur et pas cuite à l’intérieur. La pâte dès la sortie du four en plus risque de retomber. La cuisson idéale se fait à 170° ou 175°, pendant plus longtemps. J'ai suivi ces conseils et la cuisson est impeccable ! Enfournez donc votre galette à 170° et laissez-la cuire 40 minutes.
Le sirop : préparez-le quelques minutes avant la fin de la cuisson de la galette. Versez le sucre et l'eau dans une petite casserole, ajoutez-y le zeste coupé en morceaux d'une demi-orange et portez à ébullition. Laissez cuire jusqu'à ce que le sucre est liquéfié, ôtez du feu, couvrez la casserole et réservez.

Galette après cuisson

Finition : dès la sortie du four, badigeonnez généreusement toute la surface de la galette avec le sirop, afin qu'elle soit bien brillante. Dégustez la galette tiède ou refroidie.

Dégustation de la galette

PS hors-recette
En ce moment je m'amuse beaucoup à prendre les photos avec mon téléphone portable (comme celles de cet article) si vous voulez me suivre aussi sur mon Instangram c'est pas là (clique). Bonne galette !

Publié dans Recettes/Gâteaux

Imprimer

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Commentaires (14)

Charger les commentaires précédents

Archives

Le site partenaire:

Membre de:

 

Slow Food

 

Logo Blog Appetit Wikio - Top des blogs - Gastronomie Logo 750 grammes aime ce blog

Copyright © 2007 - 2016 Savoirs & Savoirs (Textes et Photos de Silvia Santucci). Tous droits réservés.
Développement Newgle