Canestrelli liguriens (petits biscuits sablés à la vanille)

Publié par Silvia. Publié dans Recettes/Biscuits

Canestrelli

Connaissez-vous les Canestrelli?
Probablement oui, car une marque italienne très connue les produit et les exporte aussi en France, mais en avez-vous jamais goûté des faits maison?
Ils sont très faciles à réaliser et si l'on en surveille attentivement la cuisson (ils ne doivent pas trop dorer pour rester bien friables), le résultat c'est de la vrais pâtisserie fine, idéale pour le « tea time » :-)
Même si désormais les Canestrelli sont commercialisés à niveau industriel, leur recette est très ancienne. Le nom semble avoir origine de « canestro » (panier en langue italienne), un panier en paille où l'on mettez les Canestrelli à refroidir après les avoir cuits et que l'on utilisait pour les offrir. Ce sont des gâteaux populaires (mais très fins) qui étaient offerts lors de grands occasions (mariages, baptêmes...) car ils symbolisaient la richesse. Il y a quelque siècle en fait, dans ces zones du nord d'Italie la farine blanche était un rare luxe, et ces petits biscuits - prépares avec 100% de farine blanche - représentait tellement l'abondance, qu'ils avaient été même gravés sur une monnaie de la République de Gène, au XIII siècle.
Ils existent des variantes diffusées dans les régions du nord/ouest d'Italie, mais ces Canestrelli sont originaire de Torriglia, un village de Ligurie où l'on organise tous les ans la «
fête du Canestrello » (appelé aussi « Canestrelletto »).

Canestrelli

Depuis le moyen âge, la recette de ces petits biscuits est restée la même, sa forme en fleur aussi est unique. ...Tellement unique que celle que j'ai réalisé n'est pas tout à fait l'originale ;-) car le découpoir pour réaliser les Canestrelli est pratiquement introuvable en dehors de Gène et ses alentours (si quelqu'un sait où je peux le trouver sans aller jusqu'à Gène je suis à l'écoute..).
Si vous êtes curieux de voir la forme originale plus ancienne des Canestrelli, cliquez ici, c'est le site du village de Torriglia (où j'ai pris les informations pour vous raconter cette histoire). Il est en italien, mais vous pourrez en voir les images: en plus de la forme originale des Canestrelli vous y verrez la fameuse monnaie du XIII siècle: regardez bien, tout autour d'elle, il y a bien sept Canestrelli gravés.
Pour venir à mes Canestrelli, à défaut d'avoir le découpoir original, vous pourrez utiliser un découpoir rond. La recette qui suit vous donne les doses exactes pour obtenir ces biscuits fins et friables, dont le parfum est absolument irrésistible.
INGREDIENTS (pour environs 30 Canestrelli)

180 gr farine T45 (blanche)
130 gr beurre
70 gr sucre
1 jaune d'oeuf
4 c. à café d'extrait naturel de vanille
1 citron pas traité (zeste)
Sucre glace
PREPARATION

Mettre la farine dans un cul-de-poule (ou sur le plan de travail), creusez en puits, incorporez au centre le beurre (précédemment sorti du frigo), le sucre, le jaune d'oeuf, le zeste de citron râpé. et l'éxtrait de vanille. Du bout des doigt, travaillez rapidement les ingrédients juste le temps nécessaires à les amalgamer ensemble, en façonnant une boule. Laissez reposer la boule de pâte au frigo pendant 30 minutes.
Une fois ce temps passé, étalez la pâte avec un rouleau, à 1 cm d'épaisseur. Avec l'émporte-pièces
(l'idéal c'est un découpoir de 4 cm de diamètre) découpez la pâte pour en obtenir les biscuits, continuer jusqu'à utiliser toute la pâte. Une fois les biscuits réalisées, faites un trou au milieu de chacun, pour donner aux biscuits leur forme caractéristique de Canestrelli. Déposez les biscuits sur la lèche-frite du four, où vous auriez mis du papier sulfurisé ou une toile en silicone, et enfournez à 180° pendant 10 minutes (2 minutes de moins pour un four à chaleur tournante et 170°).

Canestrelli avant cuisson
 
Sortez du four et laissez refroidir les biscuits sur une volette à pâtisserie.
 
Canestrelli après cuisson

Une fois refroidis, saupoudrez les Canestrelli avec du sucre glace.
Les Canestrelli font partie de la pâtisserie fine, je vous conseil de le goûter avec un bon thé (ou un café),
mais il y a aussi quelqu'un qui les conseille accompagnés par un vin muscat.
Canestrelli

Imprimer